Dans la palette de bleu à Bacalar

Hola!

Nous arrivons en fin de journée à Bacalar.

L’intérieur de notre logement n’est pas exceptionnel mais l’emplacement de la Casa Caracol l’est. Nous avons deux pontons qui donnent directement sur la lagune! Et là, franchement, c’est waouh! Des nuances infinies de bleu, de vert, du turquoise à l’émeraude.

Notre connaissance du nuancier de couleurs sera très insuffisante pour décrire la subtilité des reflets de la lagune de Bacalar !

Et dire que nos guides ne consacrent que 5 lignes chacun à cette pépite!

Nous avons rendez-vous avec Sebastian et Fabiana de laguna krystal pour une magnifique promenade en lancha colorée sur la lagune.

Nous commençons notre virée par une baignade dans le très profond et ouvert cénote negro ou cénote de la sorcière. Au vu de la couleur de l’eau, Clem veut être sûre qu’il n’y a pas de crocodile avant de piquer une tête. Comme à Bali, la réponse a été que les crocodiles de Bacalar étaient végétariens! Nous voilà donc rassurés 🙂

Nous avançons maintenant vers le canal des pirates qui relie la mer à la lagune. Bacalar attirait en effet les pirates des Caraibes car elle était un lieu de commerce de bois précieux, le palo de tinte à partir duquel se faisaient des teintures de couleur bleue à violet utilisées pour les tentures royales ou de l’église.

En bordure de ce canal, la zone peu profonde favorise l’évaporation de l’eau et le dépôt des minéraux, nous faisons un bain de maya avec cette pâte riche en souffre, très bon exfoliant pour la peau selon notre guide!

Puis, nous allons observer depuis le bateau les stromatolites.

A Bacalar, ce sont 10km de structures formées par des millions de bactéries qui oxygènent la lagune. 1m2 de stromatolites produiraient autant d’oxygène que 100m2 de forêt! La plus grande concentration de stromatolites au monde se trouve à Bacalar. Comme le corail, la stromatolite est très fragile et sa croissance est interrompue des qu’on la touche.

Nous terminerons notre magnifique croisière  par l’île aux oiseaux et par le cénote esmeralda.

Apres un délicieux apéro mangue ananas , jus d’hibiscus sur le bateau, nous tentons le restaurant los Aluxes pour le déjeuner. L’assiette est bonne et la vue sur la lagune est tellement superbe qu’on y retournera aussi le soir,

Du haut du Fort de Bacalar, la vue est également très jolie.

On passera vite sur la visite du Cenote Azul car au moment où nous y sommes allés, il y avait beaucoup de monde et nous n’y avons pas retrouvé le charme des cénotes visités jusque là.

Maintenant, il est l’heure de se coucher et d’aller faire de beaux rêves bleus…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :