Le site spécialement conçu pour les animateurs, directeurs, et organisateurs de séjours de vacances pour la jeunesse

Articles - Le camp ou séjour, à l’étranger.

Les formalités administratives pour partir en colonie de vacances, camp ou séjour, à l’étranger.

Dernière mise à jour :

bedouins-pied-aux-pyramides-egypte-dos-chameau-dans-desert-nuit_107791-4619


Cet article indique la liste des documents administratifs nécessaires pour un séjour de mineurs l’étranger, selon le pays de destination et de la situation personnelle de chaque enfant. Pensez à prévenir les familles à l’avance, l’obtention d’un passeport ou d’un visa nécessitant du temps.
La réglementation évolue rapidement pour certains pays hors Union Européenne. Il est prudent de vérifier auprès de l’Ambassade ou du Consulat du pays que les conditions de séjour n’ont pas évolué.



1 – Si l’enfant est de nationalité française.


A- Voyage à destination d’un état membre de l’Union Européenne
Un titre certifiant l’identité du mineur. (1)
Une autorisation de sortie du territoire (AST) (2)

B- Voyage à destination d’un état tiers à l’Union Européenne
Un titre certifiant l’identité du mineur. (1)
Une autorisation de sortie du territoire (AST) (2)
Le cas échéant, visa d’entrée dans le pays de destination (à vérifier auprès du consulat)

2 – Si l’enfant est ressortissant d’un autre état de l’Union Européenne.

A- Voyage à destination d’un état membre de l’Union Européenne
Une autorisation de sortie du territoire (AST) (2)
Un titre certifiant l’identité du mineur. (1)

B- Voyage à destination d’un état tiers à l’Union Européenne
Une autorisation de sortie du territoire (AST) (2)
Un titre certifiant l’identité du mineur. Se renseigner auprès du consulat du pays d’accueil quant aux exigences d’entrée et de séjour selon la nationalité du mineur.
Le cas échéant, visa d’entrée dans le pays de destination (à vérifier auprès du consulat)

3 – Si l’enfant n’est pas de nationalité Européenne.

A- Voyage à destination d’un état membre de l’Union Européenne
Une autorisation de sortie du territoire (AST) (2)
Un titre certifiant l’identité du mineur. (3)

B- Voyage à destination d’un état tiers à l’Union Européenne
Une autorisation de sortie du territoire (AST) (2)
Un titre certifiant l’identité du mineur. Se renseigner auprès du consulat du pays d’accueil quant aux exigences d’entrée et de séjour selon la nationalité du mineur.
Le cas échéant, visa d’entrée dans le pays de destination (à vérifier auprès du consulat)

4 – Les voyages vers le Royaume-Uni, dans le contexte du Brexit.
L’accord signé fin novembre 2018 entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni prévoit la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne le 29 mars 2019. Puis une période dite « de transition » qui s’étendra du 30 mars 2019 au 31 décembre 2020. Durant toute cette période, c’est à dire jusqu’au 31.12.2020, les conditions d’accès au Royaume-Uni sont les mêmes que pour les autres pays Européens.






Notes
(1) Les titres acceptés pour certifier l’identité d’un mineur ressortissant d’un état de l’Union Européenne, sont :

- carte nationale d’identité
- passeport en cours de validité (ou périmé depuis moins de 5 ans dans certains pays)
- passeport collectif jeune (accord européen sur la circulation des jeunes du 16.12.1961)
- passeport collectif établi sur la base d’une convention bilatérale (France-pays de destination), à vérifier auprès du consulat.

(2) L’autorisation de sortie du territoire (AST) est obligatoire pour tous les mineurs résidant en France, quelle que soit leur nationalité, lorsqu’ils voyagent à l’étranger sans leurs parents. L’AST doit être accompagnée d’une copie de la pièce d’identité du responsable légal signataire (père, mère ou tuteur). ce document est disponible ici !.pdf.

(3) Les titres acceptés pour certifier l’identité d’un mineur ressortissant d’un état tiers à l’Union Européenne, sont :
-un passeport en cours de validité pour les mineurs régulièrement installés, accompagné d’un document de circulation pour étranger mineur ou d’un visa préfectoral de retour (un visa d’entrée peut être exigé).
-une liste collective valant document de voyage et visa d’entrée en application de la décision 94/795/JAI. Elle concerne tous les élèves.